Sporty mum, la course à pied

Publié le par Anthenea

Dur dur de gérer vie de famille, enfant, boulot, métro dodo et crèche. Du coup on oublie qu'on est à la base un animal, et qu'on a pas été fait pour ne rien faire... c'est-à-dire bouger de moins en moins. Pourtant il y a pleins de moyen de faire du sport au quotidien sans trop se casser la tête en organisation. Ce qu'il faut avoir comme optique, dans cette manière d'envisager le sport, c'est que chaque minute compte, et que c'est pas grave si l'objectif de départ n'est pas atteint. Au moins une partie, même petite, a été réalisée.

J'ai commencé à courir après mon premier petit garçon. D'abord en trottinant avec la poussette au bord du lac. Pour ça il suffit de choisir une poussette adaptée. Pas besoin du nec plus ultra mais une poussette à 3 roue, qui passe bien sur les chemins. De toute façon c'est pas pour faire du fractionné! Mais ça permet de faire le fond.

J'ai travaillé le fractionné (technique pour courir plus vite où on accélère sur une minute, 400 mètres, etc... plusieurs fois et on se repose brièvement entre les sessions) sur une place de jeu. Elle était dans un parc et une chemin en faisait le tour. J'ai mesuré les boucles et pu faire mes entrainements lorsque les enfants jouaient au milieu de la place. Et ceci dès la 3ème année.

Avant, pour le fractionné par exemple un stade et une poussette suffi. En se rendant en trottinant au stade, on peut laisser la poussette au milieu quand bébé dort et courir autour.

La 3ème méthode qui a largement été utilisée est le transport combiné. Lors des différents déplacement je faisais régulièrement les 5 derniers kilomètres en courant et papa avait juste à m'attendre à la maison. L'avantage de la course c'est qu'il faut des baskets, c'est tout! Et un short soit.

Finalement papa à vélo, bébé sur le siège vélo, ça c'est aussi une super méthode qui marche. Et dès 3 ans les enfants sont en trottinette, puis en vélo ce qui ouvre un nouveau champ de possibilités

Bien évidemment il ne faut pas s'attendre à devenir champion du monde avec cette manière d'envisager ce sport, bébé ou plus tard les petits bonhommes sont la priorité et on doit souvent tout lâcher pour s'occuper d'eux. Mais même si on a couru que 10 minutes, chaque minutes compte.

Publié dans La vie de maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article