Salaire, congé maternité et maladie

Publié le par Anthenea

Selon la loi, au moment où vous accouchez, l'employeur doit vous payer 80% de votre salaire sur 14 semaines (pour le canton de vaud)  (sauf si il est plus généreux). Attention toutefois au plafond puisque votre salaire est en fait payé par l'assurance maternité et est plafonné à 172.- par jour. C'est alors au bon vouloir de l'employeur de compléter si vous gagnez plus.

 

L'échelle de Berne

Attention à certaines subtilités de nos chers employeurs. Ainsi si vous tombez enceinte pendant la période d'essai l'employeur a le droit de vous licencier. Il peut toutefois appliquer l'échelle de Berne en ce qui concerne votre salaire pendant pendant votre grossesse si vous avez une diminution du temps de travail (avec certifical médical). Il applique alors le strict minimum légal. C'est-à-dire:  l’échelle dite de Berne qui définit le laps de temps pendant lequel l'employeur est tenu de vous verser un salaire. Soit de trois semaines pendant la première année de service, deux mois dès la troisième année, à dix mois dès la quarantième année. Ce laps de temps est cumulatif. Si vous êtes malade plusieurs fois dans la même année, le compte ne reprend pas à zéro, mais les jours d’absence s’accumulent.

Dans mon cas j'ai travaillé jusqu'au 8e mois à 100% (plutôt 120% d'ailleurs). J'ai ensuite été dimimuée à 80% puis à 50% au 9e mois puis arrêtée 2 semaines avant l'accouchement. L'employeur ne m'avait pas averti de cette règle. Mon salaire a été suspendu dès mon arrêt jusqu'à l'accouchement (date à laquelle c'est l'assurance maternité qui entre en vigueur et... verse le salaire). La classe!

Publié dans Vie professionnelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article