Fièvre, Nez bouché, nez qui coule, glaire

Publié le par Anthenea

Dès le début de l'automne, voilà les refroidissements qui arrivent. Jamais habillé comme il faut difficile d'échapper aux rhums et autres désagréments. Voici quelques trucs bien utiles surtout pour les tout-petits où les médicaments ne sont pas encore conseillés.

Quelques trucs pour vider le nez

  • Prendre une douche chaude ou un bain tous les matins avec l'enfant permet de liquéfier le nez et de faire sortir les sécrétions accumulées la nuit.
  • Vider le nez avec du sérum physiologique (voir méthode ci-dessous).
  • Pour l'aider à dormi quand il tousse on peut couper un oignon cru que l'on laisse à côté du lit, cela 
  • Le mouche bébé peut abîmer les vaisseaux sanguins du nez alors faite attention si vous utilisez l'engin (personnellement je ne l'ai jamais utilisé)
  • Les glaires s'accumulent pendant la nuit et peuvent vraiment poser problème. En surélevant la tête de lit avec un coussin sous le matelas on permet à bébé de dormir en position légèrement inclinée et donc aux sécrétions de moins s'accumuler. Cela permet de dégager un peu les bronches et aide parfois l'enfant à mieux respirer et moins tousser.
  • si l'enfant n'arrive vraiment plus à respirer la nuit il existe des sprays nasaux que le pédiatre peut prescrire qui stoppent les sécrétions. Cependant il faut limiter l'utilisation de ces produits au strict minimum. Ils assèchent le nez et provoquent des saignements au bout d'un moment.
  • Une méthode pour vider le nez assez efficace mais déjà pour les plus grands est de leur mettre la tête sous le lavabo avec de l'eau tiède et de remplir le nez puis de souffler et ce jusqu'à ce que tout soit vide

 

Vomissements et toux

Faire attention le matin car la toux peut provoquer des vomissements. Ce qui parfois est bénéfique quand le petit arrive alors à sortir les glaires accumulées.

Il existe du Pulmex a mettre sur la poitrine pour les petits dès 6 mois.

Médecines douces

  • L'ostéopathe par certaines manipulations peut faire sortir les glaires.
  • L'IPECA en homéopathie disponible sans ordonnance permet de liquéfier les glaires et aide l'enfant à les éliminer.
  • Des suppositoires aux huiles essentielles sont disponibles en pharmacie contre la toux et les infections ORL. On peut les donner dès tout petit.
  • Des sprays pour le nez sont disponibles en homéopathie.

Fièvre

  • D'abord pas de panique, la fièvre souvient fréquemment dans les premières années de la petite enfance et souvent elle monte vite. Le point le plus important est le comportement général de l'enfant. Ensuite après administration du médicament si fièvre trop élevée (plus de 38,5)  il faut voir comment ce dernier réagit.
  • Premier conseil: toujours avoir des suppositoires contre la fièvre adaptés à l'âge et au poids de votre enfant. Cela permet de ne pas paniquer à la première fièvre et de lui donner quelque chose avant d'aller chez le médecin si le rendez-vous n'est pas immédiat.
  • Si la fièvre ne diminue pas après une heure suite l'administration du médicament, quel que soit l'âge, il faut contacter un médecin et surveiller de très près si elle est élevée. Les médicaments doivent faire diminuer la température rapidement mais si pas de réaction il faut s'inquiéter d'une infection éventuelle.
  • Certains enfants sont plus rapidement réactifs au paracétamol qu'à l'ibuprofène (ce dernier pas avant 6 mois), la paracétamol est limité à une prise toutes les 6 heures on peut éventuellement alterner avec de l'ibuprofène si on n'arrive pas à maintenir la fièvre en dessous de 39 dans cette période. Mais évidemment à discuter avec le médecin.
  • Faire tomber la fièvre en mettant des chaussettes au vinaigre
  • Ne pas donner de suppositoire contre la fièvre en dessous de 38.5°. La température est un moyen naturel de lutter contre une infection, c'est bien qu'il en ait un peu. Au dessus mettre un suppositoire et si la fièvre ne descend pas consulter rapidement. La température des bébés change très vite alors il ne faut pas se faire trop de souci si le bébé garde un comportement normal. Courez aux urgences si bébé a vraiment l'air mal.
  • Attention aux températures élevées, les conséquences peuvent être dramatiques et peuvent laisser des séquelles. En dessus de 40 il faut absolument se rendre chez un médecin et éventuellement faire descendre la température avec un bain frais. 

Déboucher le nez avec du sérum physiologique

Méthode radicale: le débouchage de nez avec le sérum physiologique. Attention la méthode peut paraître barbare mais elle est pratiquée dans le milieu médical. Elle permet de vider complètement le nez.

Les dosettes d'eau salée ne sont en effet pas très efficaces si l'enfant ne sait pas se moucher et si vous mettez juste quelques gouttes dans chaque narine.

Mettez un linge sous la tête de l'enfant et préparez un mouchoir

Mettre l'enfant sur le côté

Avec une main maintenez lui la tête de côté

De l'autre main mettez lui doucement la dosette de sérum dans la narine et videz-là d'un grand coup en vous assurant que l'eau ne sort pas par la même narine que celle ou la dosette se trouve (assurez l'étanchéité avec votre main).

L'eau passe alors d'une narine à l'autre emportant tout ce qu'il y avait dans le nez

Recommencez l'opération avec l'autre narine et tournant l'enfant de l'autre côté.

Bonne chance, c'est assez traumatisant comme méthode mais ça permet vraiment de raccourcir la durée des rhumes et de dormir le nez débouché. ça limite aussi la formation de glaire au fond de la gorge.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article