Diarrhée, gastro et autres bobos

Publié le par Anthenea

Pour les gastros des tout petits:

  • Lui donner le sein le plus souvent possible pour qu'il ne se déshydrate pas si l'enfant est encore allaité
  • Si il est déjà au lait en poudre arrêtez celui-ci et donnez lui de l'eau plutôt ou du thé noir. Evitez l'eau du robinet, il semble que certaines gastro puissent être transmise par l'eau du robinet dans certaines régions.
  • Supprimez les laitages, aliments acides (tomates, jus d'orange), ou difficiles à digérer (oignons, chou).
  • Du coca tiède sans bulles à la cuiller si il a plus que 1 an (au moins...)
  • En cas de forte déshydratation on peut donner du GES 45 (en pharmacie), solution sucrée permettant de réhydrater l'enfant rapidement
  • Si il ne veut pas boire autre chose que du lait, vous pouvez acheter en pharmacie un lait spécial en cas de problème gastrique qui limite les diarrhées et vomissement.
  • Bioflorin: très efficace pour remettre en place la flore intestinale, en pharmacie, et pour les tout petit aussi. Pour le donner un truc: mettre du sirop dans une cuiller et ouvrir la capsule en poudre dessus puis la donner à l'enfant. Si on la dilue dans un biberon d'eau on est jamais sûre que l'enfant le boive en entier...
  • Donner à manger du riz, faire boire si vous y arrivez l'eau du riz riche en amidon.
  • Banane, pommes râpées 
  • Des bretzels (biscuits salés avec du sel): quand ils ne veulent pas manger, voici un bon truc pour leur faire avaler quelque chose. En effet, les petits biscuits salés aides à garder le liquide et son souvent appréciés des enfants. Ils permettent de leur faire avaler quelque chose quand les vomissements sont plus rien ne tient.

Attention à la déshydratation

Les signes: Cernes sous les yeux, teint gris, fièvre, bouche et lèvres sèches.

Si le petit enfant vomi tout ce qu'il boit, il y a généralement plus de liquide qui ressort que ce qui entre. Dans ces cas là il faudrait lui donner à la petite cuiller en petite quantité une solution de ré hydratation (GES 45).

En cas de retard de prise en charge ou de ré hydratation trop rapide, des complications neurologiques ou rénales peuvent être observées.

 

La déshydratation d'un nouveau-né est un cas d'urgence absolue : l'enfant doit être hospitalisé pour rétablir l'équilibre en eau et sels minéraux par perfusion intraveineuse si besoin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article