Assurance maladie du bébé

Publié le par Anthenea

Date de la Conclusion

Cela vaut la peine de conclure une prénatale avec votre assurance car vous bénéficiez souvent dans ce cas d'avantage (assurance dentaire offerte les 2 premières années par exemple).

Toutefois, si vous avez oublié de faire l'assurance du bébé la caisse maladie est obligée de vous acceptez et vous devez la conclure dans le mois qui suit l'accouchement.

Faites attention aussi si vous concluez votre assurance après la naissance, si votre enfant présente un problème certaines assurances peuvent vous refuser des complémentaires.

 

Franchise

Une assurance sans franchise est mieux car vous allez de toute manière avoir beaucoup de frais de médecin la première année (contrôles officiels, vaccins et urgences...).

 

Complémentaires

 

Médecines alternatives

Si vous êtes adeptes des médecines alternatives, les petits vont souvent chez d'ostéopathe. Pour la tête plate, un simple contrôle ou pour des petits torticolis survenus pendant l'accouchement. Un assurance pour les frais de médecine alternative est alors utile. Idme pour l'homéopathie qui est une bonne alternative pour les touts petits qui ne peuvent quasiment pas prendre de médicament (pour la toux, le rhume, etc...).

Cela vaut la peine de calculer, ces médecines n'étant pas très chères (100.- les 30 minutes chez l'osthéo, 20.- les suppositoires aux huiles essentielles, 7.- les pastilles homéopatiques).

 

Dents

L'assurance pour les dents peut sembler inutile mais si vous êtes sujet au carie, il semblerait que même sur les dents de lait cela peut avoir une influence à long terme. Cela vaut la peine de calculer si l'assurance couvre les frais des premiers contrôles ou non. De plus l'assurance dentaire va vous être refusée si vous tentez de la contractez au moment où vous constatez un problème (genre appareil dentaire, dent cassée, etc...). Si vous avez porté un appareil dans la famille ça vaut la peine d'en contacter une dès le début.

 

Hôpitaux de Suisse

Pouvoir choisir son hôpital en Suisse peut être important pour vous si vous devez hospitaliser un enfant. Demander aussi un deuxième avis en cas de doute est aussi à mon avis important. Ce genre de complémentaires ne coûtent pas trop chères et sont très utiles.

Publié dans Assurance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article