Noël et anniversaire, comment gérer la déferlante de cadeaux?

Publié le par Anthenea

Voici venir la période des fêtes et des cadeaux par millier. J'ai récemment lu qu'on dépensait en moyenne plus de 400.- par enfant en Suisse à Noël. C'est un chiffre qui m'impressionne quand même beaucoup.

Alors comment gérer cette période pour qu'elle reste raisonnable? Qu'on garde surtout à l'esprit que c'est une fête pour se retrouver et partager et pas une orgie pour les enfants qui pour certains ne prennent même plus le temps de regarder ce qu'ils déballent et de dire merci.

Donner l'exemple

De mon point de vue on peut déjà changer d'optique en tant qu'adulte. Non ce n'est pas l'occasion d'obtenir pour son rejeton un maximum de jouet à l'oeil lors des fêtes familiales. Certains m'ont impressionnés par leur cupidité. 

On oublie souvent aussi qu'un des grands plaisirs des enfants c'est d'offrir des cadeaux qu'ils ont eux-mêmes fabriqués. Du coup je leur fait faire des cartes de Noël (hyper moches j'avoue mais fabriquées maison), le plus grand écrit le texte des cartes, le 2èmes colle de autocollants pour essayer d'embellir la création médiocre.

Ensuite on confectionne des biscuites maisons. Super bons par contre! On peut aussi décorer des boîtes à thé, faire des bougies, etc.....! Cela leur donne le plaisir d'offrir et ils sont parfois plus impatients de pouvoir donner leur cadeau que de recevoir le leur. 

Discuter de la valeur de objets

Le plus grand a un sens très développé de la valeur des objets. Il n'aime pas consommer spécialement. Il n'aime pas posséder et ne demande pas sans cesse des objets inutiles. Le deuxième un peu plus déjà. Mais nous discutons souvent après les fêtes, pour les cadeaux qu'ils n'ont pas ouverts, pour savoir si ils souhaitent les garder et jouer avec où les offrir lors des futurs invitations à des anniversaires. Et souvent ils décident de ne pas les ouvrir. Parce que le jouet est à double, ou ne les intéresse que peu finalement.

Créer l'envie et l'attente

Ensuite personnellement je leur donne les catalogues de jouet dès leur arrivée dans les boîte aux lettres.  Ils ont le droit d'en choisir 3 (ce qui leur prend au moins un mois aux vues des changement intempestifs de décisions). Si j'estime que le cadeau est un gadget qui finira aux oubliettes on en discute, on reparle des présents des années précédentes comme exemple et je le retire de la liste. Puis les 3 souhaits sont proposés aux parrains et marraines, aux grand-parents et au père Noël dépendant du budget de chacun. Mon grand ne voulait que 2 cadeaux, raisonnables ce noël. Le deuxième que 1.... du coup me voilà bien embêtée avec des grands parents qui insistent pour acheter autre chose. Mais non! Ne cédons pas. 1 cadeau souhaité vaut mieux que 43 jouets en plastiques oubliés après 10 minutes!

Pour toutes les autres occasions si les gens souhaitent leur offrir quelque chose cela doit se limiter à des livres ou du chocolat. Mais j'avoue, cela reste toujours difficile à gérer.

Proposer à ceux qui souhaitent offrir quelque chose des alternatives! 

Vous trouverez pleins d'idées dans mon article suivant pour les cadeaux utiles

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article